AXE 1 : IDENTIFICATION PRECOCE DES ENFANTS HPI

Coordinateur : Xavier Caroff

Ce projet de recherche part du constat que l'identification du haut potentiel au moyen des tests de Quotient Intellectuel, quoi que la plus répandue, comporte de sérieuses difficultés.   Notamment, elle ne tient pas suffisamment compte de la diversité des conceptions de l'intelligence, ni des nombreux autres domaines de compétences suggérés par les conceptions actuelles du haut potentiel.

Un objectif ici revient à développer une démarche alternative qui repose sur le principe d'une conception multidimensionnelle de l'identification.   Contrairement à l'identification à l'aide de tests de Q.I., cette approche vise à étendre le diagnostic du haut potentiel à d'autres domaines que celui de l'intelligence (comme la créativité, la motivation, le leadership, etc. ... ) et n'hésite pas à utiliser plusieurs techniques pour mesurer les compétences des enfants (tests objectifs, questionnaires aux parents et aux enseignants), de mêmes qu'elle prend en compte d'autres variables socioculturelles (comme les pratiques éducatives des parents, par exemple).

Ce projet se donne pour second   objectif de chercher à identifier les enfants à haut potentiel avant l'entrée au cours préparatoire (grande section de maternelle, voire moyenne section).

AXE 2 : ETUDE DE LA VARIABILITE INTRA-INDIVIDUELLE CHEZ LES ENFANTS INTELLECTUELLEMENT PRECOCES

Coordinatrice : Maria Pereira-Fradin

l'objectif est ici d'établir des profils spécifiques de performances aux tests qui permettraient de caractériser des sous-groupes d'enfants à haut potentiel.   On observe effectivement que, très souvent, ces enfants sont considérés comme «équivalents» sur la base de leur QI total alors que la réalité est plus complexe.   La prise en compte des spécificités individuelles à partir de l'hétérogénéité des profils renouvellerait l'approche trop globalisée de ces enfants et générerait des diagnostics plus fins permettant une prise en charge plus adaptée, donc plus efficace.

AXE 3 : ETUDE DE LA CREATIVITE DE L'ENFANT : DEVELOPPEMENT COGNITIF ET INFLUENCE DU TYPE DE PEDAGOGIE

Coordinateur : ToddLubart

Ce projet s'insère dans le champ d'étude de la créativité et de son développement chez les enfants à haut potentiel comparativement aux enfants tout venant.   La créativité peut être définie comme la capacité à réaliser des productions originales et adaptées aux contraintes d'une situation, d'une tâche ou d'un problème.   La créativité est une variable de plus en plus prise en compte comme une caractéristique des enfants à haut potentiel.   Nous nous intéressons particulièrement aux phases de déclin des performances créatives observées à 5 ans et à 9- 1 0 ans ainsi qu'à l'influence de différents types de pédagogie (classique, Freinet et Montessori).

AXE 4 : REPRESENTATION MULTIDIMENSIONNELLE DU HAUT POTENTIEL

Coordinateur : Todd Lubart

Cet axe propose de prendre en compte les composantes cognitives, conatives (traits de personnalité) et émotionnelles des enfants à haut potentiel.   Premièrement, nous cherchons à déterminer le profil le plus complet possible afin de favoriser l'insertion scolaire de ces enfants.   Deuxièmement, nous nous intéressons à la façon dont l'environnement social se représente ces enfants.

Des recherches menées dans des établissements scolaires accueillant des enfants à haut potentiel étudient les caractéristiques de ces enfants selon différentes perspectives telles que la perception des pairs. des enseignants, du personnel encadrant et des parents.

AXE 5 : TALENT MUSICAL

Coordinatrice : Maria Pereira-Fradin

Le travail mis en oeuvre dans cet axe de recherche se propose d'identifier les facteurs liés à l'expression du talent musical.   La méthode utilisée s'inscrit dans une perspective développe mentale afin de déterminer le poids de chaque facteur en jeu, selon l'âge et le niveau de formation des individus (débutants, jeunes professionnels. experts).

 

Ces    différentes   recherches   sont également menées grâce   à   la participation de :

  • Maud Besançon (doctorante)
  • Grégoire Borst (ATER)
  • Amandine Dubois (doctorante)
  • Gilles Fernandez (ATER)
  • Jacques-Henri Guignard (doctorant)
  • Anne-Yvonne jacquet (Ingénieur CNRS)
  • Céline jouffray (post-doctorante)
  • Christelle Lemoine (ingénieurs CNRS)
  • Nathdie Prudhomme (post-doctorante)